Essonne en Scène revient en 2020


12 décembre 2019 - 218 vues

Les 26, 27 et 28 juin prochain, les guitares, batteries et autres instruments feront leur grand retour au domaine départemental de Chamarande. Le festival Essonne en scène par les Francofolies repart pour une nouvelle édition.

« La première édition, organisée en juin dernier, avait été une belle réussite, constate Aurélie Gros, vice-présidente du conseil département de l’Essonne en charge de la culture. Nous avions flirté avec la barre des 10 000 personnes sur le site en un week-end, c’est plus que ce que nous espérions ».

Après le succès de cette première expérience, le Département, accompagné par les Francofolies, a décidé d'organiser une deuxième édition. « Ce coup-ci, on s’y prend six mois à l’avance », ironise Aurélie Gros, faisant référence à la préparation de la première édition, organisée et montée en à peine trois mois.

Pour cette nouvelle édition, les festivaliers vont pouvoir bénéficier de quelques nouveautés. Une offre de restauration plus grande sera présente, offrant par ailleurs des mets 100 % essonniens, les organisateurs ont vu plus grand.

« Nous avons pris la décision d’étendre le festival sur trois jours au lieu de deux, confie l’élue, qui espère voir débarquer 8 000 festivaliers par jour. Nous avons pris cette décision pour toucher encore plus de monde. Cela nous a également permis d'élaborer une programmation pour différents types de public ».

Ainsi, le groupe Therapie Taxi, le rappeur-chanteur Roméo Elvis, le groupe de rock Ko Ko Mo ou encore le compositeur Matthieu Chedid se succéderont sur la scène du festival le vendredi et le samedi soir. Le dimanche, une programmation « plus familiale » est prévue, avec Alma Forrer ou encore Christophe Maé.

Des artistes essonniens auront également, une fois de plus, l’honneur de faire l’ouverture de ces trois journées consacrées à la musique. Les vainqueurs des tremplins organisés par les salles Paul B de Massy, le Plan de Ris-Orangis ou encore le Rack’Am de Brétigny auront le privilège de faire partie de la programmation.

En plus de la musique, il sera possible de profiter des expositions temporaires au château de Chamarande. Des œuvres de l’artiste Victor Vasarely seront visibles. « Les festivaliers vont pouvoir profiter du partenariat avec le centre Beaubourg de Paris » , confie Aurélie Gros, sans en dire plus sur le nom d’un autre artiste qui sera exposé dans le château. « Avec cet événement, notre but est d’apporter de la culture élitiste dans un lieu où on diffuse de l’art populaire », conclut-elle.

Pour pouvoir en profiter pleinement du festival les 26, 27 et 28 juin 2020, vous pouvez dès maintenant vous rendre sur la billetterie disponible sur essonneenscene.fr. Comptez entre 20 et 70 euros selon les différentes offres disponibles. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article